Barbie Superstar

L' année 1977.....

Jimmy Carter prête serment, Valery Giscard d' Estaing inaugure le Centre Pompidou, un nouveau billet de 50 francs à l'effigie de Quentin de La Tour est lancé tandis que les français se massent dans les salles obscures pour applaudir L' aile ou la cuisse, Un éléphant ça trompe énormément et Barry Lyndon en tête des ventes de places,

Si l'envie vous prend de vous trémousser, vous pourrez bondir sur les pistes de danse au son de Rockollection, Love me baby, Allo maman bobo, J'ai oublié de vivre, La java de Broadway, Big bisou, La dernière séance, Musique ou Ex fan des sixties (il va vous falloir découvrir tout seuls qui poussait la chansonnette .....)

 

Catalogue

 

Et au milieu de tout ça, le disco explose !

On veut du brillant, du clinquant, du rythme et de belles pépées éclatantes de beauté californienne.

Les drôles de Dames ont fait fondre petits et grands : elles sont célibataires, belles, sportives, intelligentes.

Elles savent se battre et mener des enquêtes.

Farrah Fawcett en maillot de bain rouge est le poster le plus vendu aux USA ! Un élan est donné, Barbie va sauter dans le courant !

Elle va conduire une Corvette diamants aux oreilles, le visage souriant et chevelure blonde au vent ....

Son visage d'ailleurs, un nouveau visage voit le jour avec un sourire qui dévoile des dents blanches Ultra Brite, une blondeur fine et ondulante, des bras coudés pour prendre les poses les plus mode, des diamants illuminent ses jolies oreilles, son cou et son doigt !

La mode n'a plus de secret pour elle ! Active et dans le vent sera Barbie !

Mais un chevalier servant ne serait pas de trop et en 1978 Ken Superstar la rejoint.

Le disco a trouvé son maître en combinaison de danse bleu nuit, chemises à jabot, pantalons pattes d'éléphant et lunettes immenses. Travolta aura un couple d'enfer en face de lui sur la piste de danse !

Le glamour et la beauté s'incarnent aussi sous les traits d'une beauté noire : Christie Supertar que les amateurs regardent maintenant avec admiration et envie.

Les tenues sont à la hauteur des poupées mais on en trouve pour tous les goûts et toutes les bourses. 

De très beaux coffrets de tenues de soirée, des tenues de jour aussi avec le lancement en 1978 de deux collections :

Fashion collectibles : un simple blister rose comportant un petit ensemble ou une robe (pas de chaussures et pas d'accessoires ou juste une petite pochette en lamé)

Fashion favorites : une belle plaque présentant une tenue complète avec chaussures et accessoires comme des écharpes ou des chapeaux.

 

Le mobilier est rose et vert pour le salon, orangé ou bleu nuit pour la cuisine, la chambre est rouge et blanche : tout le mobilier et le design 70 sont là !

Le succès est foudroyant.

Le lancement de 1977 débouche en 1978 sur l'explosion de la Superstar !

Les petites filles la réclament et la famille succombe .....

Vos filles, nièces, soeurs en ont eu une ou ont rêvé de l'avoir et nos brocantes en ont longtemps témoigné même si la chasse à la Superstar est devenue plus ardue.

On reconnaît vite ces tenues chatoyantes et ces meubles colorés.

Certains accessoires ont mal vieilli telles ces fantastiques chaussures à bride.

Combien de brides arrachées .....

 

Les prix s'affolent sur les sites d'enchères pour certaines tenues rares ou européennnes (nos amis allemands et italiens notamment ont eu droit à des créations originales recherchées maintenant) et si les salons tardent à se mettre au diapason, les années à venir devraient corriger cette injustice !

 

Viva Superstar !

Photos et documents Celine L.

 ___________________

 

Retour à la liste d’articles

Retour à l’accueil de l’Odyssée de Barbie

Retour à l’accueil du magazine Odyssée des jouets

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site